Mutuelle moins chèreMutuelle moins chère

Proposé par  Pavillon Prévoyance  Déjà plus de 70 000 adhérents !

Accèder à mon compte

Ces Français malades qui renoncent au médecin

La tendance se confirme et risque de prendre de l'ampleur dans les années à venir : les Français malades se passent de plus en plus de médecins pour se soigner, ou renoncent tout simplement à se soigner. En cause, la crise, qui les oblige à réduire les dépenses et par conséquent le budget dédié à la santé, et l'augmentation du prix des mutuelles. Mais pas seulement.

Moins de médicaments pour les "sans-mutuelles"

C'est l'Inserm (l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) qui révèle ce phénomène dans son étude : les Français qui ne possèdent pas de mutuelle santé consommeraient jusqu'à deux fois moins de médicaments que les patients équipés d'une complémentaire santé ou bénéficiant de la CMU. L'étude affirme cependant que cette différence de consommation n'est pas uniquement liée à l'aspect financier puisqu'elle touche toutes les catégories sociales.

Néanmoins, l'augmentation continue des tarifs de mutuelles de santé reste un facteur de renoncement à la souscription des mutuelles. Une diminution de souscription qui pourrait entraîner diminution de l'accès aux soins?

Internet, l'alternative santé ?

Selon l'enquête réalisée par ViaVoice pour le Groupe Pasteur Mutualité, un français sur trois aurait recours à la toile pour rechercher des informations sur les soins ou la médecine. "Les frais à débourser peuvent pousser certains patients à retarder une consultation et à attendre de voir si les symptômes persistent", argumente Bruno Gaudeau, Président de Groupe Pasteur Mutualité, groupe mutualiste d'assurances des professionnels de santé. Les tarifs en hausse sont cités parmi les raisons, mais le déficit de confiance justifie également cette tendance. Sont notamment évoqués les dépassements d'honoraires ou encore une remise en cause du système de santé avec les scandales récents des prothèses PIP ou du Médiator.

Malgré tout, le médecin généraliste conserve un taux de confiance de 97%. Selon Bruno Gaudeau, "si la recherche d'informations médicales sur Internet est devenue une pratique courante, 90% des internautes qui y ont recours le font en complément d'une consultation d'un professionnel de santé."

*
*
*
*
*
*

*
*
Mutuelle gratuite pour les bébés jusqu'à 1 an et à partir du 3ème enfant Tiers payant - prise en charge immédiate Jusqu'à 2 mois gratuits si vous souscrivez maintenant
Prima 2.0 Mes parents n'ont rien eu à payer pour ma monture et mes verres simples qui coûtaient 150€ ! Prima 3.0 Mes frais dentaires ou d'optique et même mon kiné sont remboursés ! Mes dépenses de santé et mes fais dentaires sont pris en charge jusqu'à 150% et j'ai en plus un forfait optique annuel de 250€ Prima 1.0 c'est un remboursement à 100% de mes soins courants. Idéal avec mon budget serré !
Couverture totale incluant la part de l'assurance maladie obligatoire et les prestations Mutuelle. Remboursements si médecin adhérent à un DPTM (Dispositif de pratique tarifaire maîtrisée (CAS, OPTAM...)) voir fiche garantie pour plus de détails. Conformément à la règlementation contrat responsable et solidaire. Détail des règles de confidentialité

Actualit�s Sant� Mutuelle

Travail & santé : une double précarité ?

Pour les jeunes Français, l'insertion sur le marché du travail est devenue un vrai défi.

En savoir plus

2 guides pour une information santé adaptée aux handicaps sensoriels

Comment mieux informer les personnes en situation de handicap visuel ou auditif sur leur santé ?

En savoir plus
Membre de la Mutualité Française